À quel moment un ravalement de façade est-il judicieux ?

Lorsque vos murs extérieurs se trouvent dans un piteux état et qu’ils deviennent une menace permanente pour les occupants de la maison, il est recommandé de procéder à un ravalement de façade. À part l’aspect inesthétique, il faut avant tout penser à la sécurité de toute la famille. Comme cette opération inclue de lourds travaux et de la précision, le recours à un façadier est de mise. Un diagnostic et un devis détaillé avec tous les éléments nécessaires seront dressés au préalable. Le ravalement de façade permet à vos murs une rénovation de ces derniers, il leur assure une protection optimale face aux intempéries et aux pluies abondantes ainsi qu’une nette amélioration de l’isolation thermique.

À chaque commune, son ravalement de façade

Les travaux de ravalement de façade dépendent de la mairie à laquelle vous appartenez. Dans certaines communes, il faut procéder à ces travaux tous les dix ans. Selon Le Code de la Construction et de l’Habitation, des règles sont à respecter pour le bon déroulement de votre ravalement de façade. Par exemple, l’utilisation d’un échafaudage sur la voirie nécessite l’autorisation de la mairie. Ou si votre chantier fait mauvaise figure et est néfaste à la voie publique, il faut faire une demande d’arrêté de circulation. Les codes couleurs sont différents par rapport à chaque commune. Avant de faire votre choix et de pencher pour une couleur qui vous tient à cœur, faites un tour auprès du Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement.

Tout savoir sur les finitions de ravalement de façade

Une fois la façade traitée, c’est-à-dire nettoyée, rebouchée en cas de trous et fissures, il est temps d’effectuer la finition. Déclinée en plusieurs catégories : pierre de parement, enduit, ciment, bardage, bois, etc… Celle-ci doit être prise en compte par rapport au type de façade.

Les dernières publications "bricolage"